Search
  • Aleks Wozniak

Aleksandra Wozniak tire le maximum de la vie après le tennis

Article par Melissa Boyd / Rosi Media


Aleksandra Wozniak s’occupe avec plusieurs projets depuis sa retraite du tennis professionnel en 2018.


Aleksandra Wozniak a annoncé sa retraite du tennis professionnel à la fin de la saison 2018, après une carrière réussie sur la scène internationale. Native de Blainville, au Québec, elle a atteint la 21e place mondiale en 2009 et est devenue la première joueuse québécoise à remporter un titre de la WTA au cours de l’été 2008 à Stanford, en Californie.


Alors que l’athlète de 32 ans aimerait pouvoir continuer à pratiquer le sport qu’elle aime, des blessures l’ont finalement empêchée de performer au plus haut niveau auquel elle était habituée. Mais cela ne veut pas dire qu’elle ne profite pas de sa vie après le tennis, bien au contraire.


« C’est une période de redécouverte pour moi. Je relève différents défis et j’acquiers de nouvelles compétences. J’ai maintenant le temps de faire les choses que je ne pouvais pas faire pendant que je jouais, donc je suis toute aussi occupée qu’avant » a déclaré Wozniak.


Que ce soit en tant que directrice marketing pour la compagnie Elixir Wear ou en tant que porte-parole de la Fondation Le Renfort, qui a pour but d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme de la grande région de Saint-Jean-sur-Richelieu, ainsi qu’en intervenant dans les écoles et lors de différentes conférences, Wozniak est certainement très occupée ces temps-ci.


« Mon objectif est d’encourager les jeunes à rester actifs et à adopter un mode de vie sain. J’ai trouvé de nombreuses façons différentes de le faire, notamment grâce au tennis », a ajouté Wozniak.


Wozniak a obtenu sa certification d’entraîneuse auprès de Tennis Canada juste avant le début de la pandémie COVID-19. Elle espère que le premier camp d’été de tennis Aleksandra Wozniak se déroulera comme prévu, malgré l’incertitude entourant le coronavirus. Le camp est prévu du 20 au 26 juin à Blainville sur les terrains où elle a appris toute jeune à jouer en compagnie de son père. Les mêmes terrains qui porteront bientôt son nom grâce à la ville de Blainville. Le camp est ouvert aux enfants de 4 à 12 ans ainsi qu’aux adultes et il est toujours possible de s’inscrire pour les places restantes.


L’année dernière, Wozniak a assumé le rôle de consultante auprès de Jada Bui, une des joueuses canadiennes les plus prometteuses du moment. C’est une chose qu’elle aimerait faire davantage dans l’avenir, mais son principal objectif est de mettre en place sa propre académie de tennis, suivant les traces de Rafael Nadal et Chris Evert, entre autres.


« Je ne suis pas intéressée à devenir un entraîneur et à voyager à temps plein sur le circuit, je l’ai déjà fait pendant plus de 20 ans en tant que joueuse, mais je veux redonner au sport qui m’a tant apporté et continué à faire ma part pour développer le tennis au Canada », explique Wozniak.

26 views

ALEKSANDRA WOZNIAK