Rechercher
  • Aleks Wozniak

Aleksandra Wozniak veut redonner au suivant


Aleksandra Wozniak a connu une très belle carrière au tennis, elle qui s’est hissée jusqu’au 21e rang mondial. Et aujourd’hui, elle veut redonner.


C’est ainsi que l’ancienne joueuse vient de dévoiler les grandes lignes d’un très beau projet, le programme des Futurs As. Les Futurs As, ce sont ces jeunes de 3 à 17 ans, issus de milieux défavorisés, qui recevront gratuitement des cours offerts par des entraîneurs certifiés, parfois de Wozniak elle-même, et de l’équipement.

«Après ma carrière, je suis devenue conférencière et pendant la pandémie, j’ai reçu de nombreux témoignages en provenance d’enseignants qui me disaient que les jeunes étaient démotivés, qu’ils étaient vraiment down, explique-t-elle. Ça m’a trotté dans la tête un bon moment et j’ai eu cette idée d’aider à ma façon. Je crois au sport, je crois à mon sport, et je pense que cette initiative peut faire une différence dans la vie de quelques jeunes.»

«Je crois au sport, je crois à mon sport, et je pense que cette initiative peut faire une différence dans la vie de quelques jeunes», mentionne Aleksandra Wozniak.

Le programme des Futurs As prendra son envol au mois de mai, bien sûr à l’Académie de tennis Aleksandra Wozniak, située à Bedford. Mais question de financer le projet, Aleksandra convie le public à un brunch-causerie qui aura lieu le 21 mai au Centre Euro-Spa de Saint-Ignace-de-Stanbridge.

«J’ai pensé inviter des femmes inspirantes, qui viendront partager leurs expériences professionnelles et de vie. J’ai moi-même très hâte de les écouter!»

La femme d’affaires Danièle Henkel, l’actrice Ingrid Falaise, la plongeuse de l’extrême Lysanne Richard et possiblement la députée de Brome-Missisquoi et ministre Isabelle Charest font partie de ces dames que l’on pourra entendre. Il en coûtera 30 $ pour ce faire.

Si Aleksandra est toujours à la recherche de partenaires financiers pour assurer l’avenir des Futurs As à long terme, elle se réjouit que le programme suscite l’intérêt et que les inscriptions rentrent déjà à bon rythme.


Rendez-vous à Granby Aleksandra Wozniak a participé au Challenger de tennis de Granby en 2016. Et elle a accueilli avec le sourire la nouvelle selon laquelle Granby sera désormais le théâtre d’un tournoi WTA de type 250 en août prochain. «J’ai joué à Granby et je sais à quel point c’est une excellente ville de tennis, dit-elle. Les Granbyens aiment le tennis, le Challenger est super bien organisé et je suis convaincu que la WTA vient de faire un bon coup en accordant un tournoi à la ville. Moi, en tout cas, j’ai déjà encerclé les dates de l’événement dans mon agenda…»

Pour le reste, Aleksandra est heureuse à Bedford. Avec son conjoint et leur petit James, sept mois et demi, la vie est belle.

«C’est un important choix de vie que nous avons fait. Et on ne regrette rien, loin de là.»


Article par:

Michel Tassé

LA VOIX DE L'EST

1 vue0 commentaire