Rechercher
  • Aleks Wozniak

L’Académie de tennis Aleksandra Wozniak vient en aide aux jeunes de milieux défavorisés


Première joueuse de tennis québécoise à se démarquer sur la scène internationale, Aleksandra Wozniak a su tracer la voie à la jeune génération. On la voit ici lors de son passage au Challenger de Granby. (Photo : Granby Express – Archives)



SPORT. L’Académie de tennis Aleksandra Wozniak lance un nouveau programme pour les jeunes issus de milieux défavorisés.

Cette initiative permettra d’offrir gratuitement des cours de tennis, de l’équipement et d’avoir accès à des entraîneurs certifiés. Le projet verra le jour dès mai prochain. «J’ai toujours voulu redonner à mon sport et je crois sincèrement que tous devraient avoir accès au tennis. Le programme Futurs As va permettre de transmettre nos connaissances et notre passion pour ce sport à la jeune génération», indique l’ex-joueuse professionnelle Aleksandra Wozniak.

Une feuille de route impressionnante

Fille d’un joueur de soccer professionnel polonais et d’une mère ayant pratiqué le volleyball en amateur durant ses études, Aleksandra Wozniak a découvert le sport dès sa tendre enfance.

La fillette s’est initiée au tennis dès l’âge de trois ans et a disputé ses premiers tournois régionaux à l’âge de huit ans. Cinq années plus tard, elle mettait la main sur un premier titre canadien dans la catégorie 16-18 ans, alors qu’elle venait de franchir le cap des 13 ans.

L’athlète de 34 ans, native de Blainville, a atteint le 21e rang mondial en carrière en plus d’accéder au quatrième tour du prestigieux tournoi de Roland-Garros en 2009. Elle a finalement pris sa retraite en décembre 2018 au terme d’une brillante carrière sur la scène internationale. Moins de deux ans plus tard, soit en août 2020, elle s’établissait à Bedford et mettait sur pied une académie de tennis qui porte aujourd’hui son nom.

Des conférencières de renom

L’Académie de tennis Aleksandra Wozniak organise par ailleurs un brunch-causerie au profit du programme des Futurs As. À cette occasion, des femmes de renoms viendront parler de leur quotidien et partager leur vécu.

Animé par Geneviève Tardif avec l’accompagnement musical de Frédéric Chiasson au piano, l’événement Les Femmes exceptionnelles nous mènera à la rencontre de Danièle Henkel, Ingrid Falaise, Aleksandra Wozniak, Gabriella Salvi, Lysanne Richard, Audrey Lacroix et Marie-Joël Turgeon. La présence de l’ex-médaillée olympique et actuelle ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, reste à confirmer.

L’activité a lieu le samedi 21 mai, à midi, au Centre Euro-Spa de Saint-Ignace-de-Stanbridge. On peut se procurer des billes au coût de 30 $ en cliquant sur ce lien. Le nombre de places est limité.


Article par:

Claude Hebert

L'Avenir et des Rivières

0 vue0 commentaire